Le baromètre du coworking au 1er trimestre 2021 en Île-de-France

Nos études de marché

Le panel des Coworkers et Pure-Players (cafés exclus) comprend 30 acteurs. Ces 30 Coworkers présentent, au 1er trimestre 2021, un parc de bureaux de 668 700 m² en Île-de-France.

44 % des m² sont situés sur le Quartier Central des Affaires (Q.C.A.) et 27 % sur le reste de la capitale. Les Hauts-de-Seine et le reste de la région francilienne totalisent 190 300 m².

WEWORK arrive toujours largement en tête des Coworkers avec un parc de plus de 170 000 m² à lui seul. WOJO, DESKEO (espaces de travail sur mesure), MORNING et SPACES totalisent, eux entre 50 000 et 70 000 m² chacun.  A noter que le créateur d’espaces de travail sur-mesure (DESKEO) arrive désormais en 2ème position du classement. Le reste des acteurs demeurent anecdotiques (les cafés, les acteurs premium, les indépendants…).

Les petits acteurs tels que WOOLING ou SYMPHONY PARTNERS ont plusieurs sites mais ne portant que sur de très petites surfaces.

Au global ce trimestre, REGUS et MULTIBURO ont fermé chacun un site à Courbevoie (le site du Véronèse et le site place de la Défense). STARTWAY a également choisi de fermer un petit site sis boulevard Exelmans (inférieur à 200 m²) et le site sis avenue de la Grande Armée est désormais ouvert.

L’année 2021 démarre très timidement avec une seule nouvelle signature recensée : DESKEO avec 3 000 m² rue La Fayette à Paris 9ème. Aucune signature de plus de 5 000 m² n’a été signée depuis un an. Le marché francilien semble arriver à maturité. Divers acteurs du coworking ont annoncé leurs intentions d’ouvrir des centres en province, dont le potentiel de développement est encore important. 

Le projet de loi déposé récemment pourrait changer la donne quant à l’utilisation des espaces partagés de travail.

Pour le moment, « L’après-Covid » se fait attendre, la crise et les confinements sont toujours légions. Les taux d’occupation risquent à nouveau d’être fragilisés. L’attentisme semble être le maître-mot pour ce début d’année 2021. Les entreprises ont une réelle volonté de mixer présentiel et télétravail dans leurs organisations et les acteurs du coworking mettent en avant la flexibilité de leurs contrats, contrairement aux baux traditionnels.

 

Transactions par les acteurs Coworkers/Centres d’Affaires sur 3 années

(échantillon représentatif de 31 acteurs, en nombre et en m²)

 

Visualisez l’intégralité de notre étude trimestrielle ici.

EVOLIS installe BLUECREST
EVOLIS installe BLUECREST
Le 26/07/2021 à 08:47
Lire la suite
Le baromètre du coworking au 2ème trimestre 2021 en Île-de-France
Le baromètre du coworking au 2ème trimestre 2021 en Île-de-France
Le 23/07/2021 à 11:56
Lire la suite
EVOLIS installe SGMC
EVOLIS installe SGMC
Le 22/07/2021 à 12:01
Lire la suite