INVESTISSEMENT IMMOBILIER | L’étude du marché au 1er trimestre 2024

Partager
Actualités
Nos études de marché
EVOLIS PARIS (75)

Le Groupe EVOLIS publie sa nouvelle étude trimestrielle concernant le marché national de l’investissement au 1er trimestre 2024 et ce qu’il faut en retenir.

Les contraintes monétaires continuent d’entraver le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise banalisé (bureaux, locaux commerciaux, entrepôts logistiques et locaux industriels) : seulement 1,7 milliard d’euros a été investi au cours du 1er trimestre 2024 dans l’Hexagone, un volume en recul annuel de 56 % et inférieur de 68 % à la moyenne quinquennale (à période comparable). Il s’agit même du plus mauvais démarrage du marché français depuis plus d’une décennie.

Avis de sécheresse sur (quasi) tout l’hexagone

Cette inertie du marché de l’investissement en immobilier d’entreprise est tout particulièrement visible en Île-de-France : le volume investi y accuse un recul annuel (à période comparable) de l’ordre de 64 %. En région, ce ralentissement est moindre, mais reste conséquent (- 46 %, hors portefeuille).

Il convient également de souligner que ces bilans trimestriels sont très disparates d’une région à une autre. Si l’Occitanie (- 74 %), la Nouvelle-Aquitaine (- 73 %) ou encore l’Auvergne-Rhône-Alpes (-56 %) sont en forte perte de vitesse, la baisse est plus limitée dans le Grand Est (- 30 %) et les Hauts-de-France (- 30 %).

Au milieu de ce sombre tableau, deux marchés dénotent et connaissent une hausse des investissements : le Centre-Val-de-Loire (+ 150 %) et la Normandie (+ 18 %).

Dans la continuité du second semestre 2023, les portefeuilles conservent un certain élan et concentrent 8 % de l’investissement national, soit 143 millions d’euros.

 

L’hégémonie des bureaux menacée

Avec près de 645 millions d’euros investis en France au 1ᵉʳ trimestre, les bureaux demeurent la classe d’actifs privilégiée par les investisseurs, mais ils ne concentrent plus que 38 % des investissements, une proportion en baisse annuelle (à périmètre constant) de 12 points et 24 points sous la moyenne quinquennale.

Le marché des entrepôts logistiques enregistre un investissement trimestriel légèrement supérieur à 500 millions d’euros. En une année, le volume investi progresse de 47 %, mais reste 37 % en deçà de la moyenne quinquennale. À l’inverse, le marché des locaux d’activités reste bridé par la rareté des produits disponibles et enregistre son plus mauvais démarrage depuis 2018.

En dépit de l’arbitrage du centre commercial O’Parinor pour près de 200 millions d’euros, moins de 385 millions d’euros ont été échangés en locaux commerciaux ce trimestre. En comparaison avec l’étincelant 1ᵉʳ trimestre 2023 (marqué notamment par les acquisitions d’INGKA CENTRES dans le 13ᵉ arrondissement de Paris), ce volume chute de 72 % et demeure 58 % sous la moyenne quinquennale (à période comparable).

 

Téléchargez notre étude

Retrouvez également nos études sectorielles sur simple demande !
Contactez-nous au 01 81 72 00 00 ou par mail à l’adresse suivante : etudes@evolis.fr

Rendez-Vous au CIEL 2024
Rendez-Vous au CIEL 2024
Le 21/05/2024 à 11:31
Lire la suite
LYON | Le bilan au 1er trimestre 2024
LYON | Le bilan au 1er trimestre 2024
Le 03/05/2024 à 14:54
Lire la suite
BORDEAUX | Le bilan au 1er trimestre 2024
BORDEAUX | Le bilan au 1er trimestre 2024
Le 02/05/2024 à 16:38
Lire la suite