EVOLIS Lille

LILLE | L’étude du marché au 1er trimestre 2023

Partager
Nos études de marché
EVOLIS LILLE (59)

Le marché des bureaux

Selon les données publiées par l’Observatoire des bureaux de la métropole lilloise, un peu moins de 53 000 m² ont été commercialisés au 1er trimestre, un volume en baisse annuelle de 45 % à période comparable.

Il convient toutefois de rappeler que l’activité enregistrée au 1er trimestre 2022 avait été boostée par une opération d’envergure en compte-propre de 40 000 m² (la future Cité administrative de Lille) alors que seuls 10 271 m² ont été commercialisés en compte-propre en ce début d’année 2023. En dehors de ces opérations, le volume transacté accuse un recul annuel de 22 %. Comparé à la moyenne quinquennale, le repli est encore moindre, de l’ordre de 7 %.

Sur l’ensemble de la métropole, l’offre neuve disponible immédiate (ou livrable sous 3 mois) atteint un peu plus de 100 000 m², un volume relativement stable sur un an (- 4 %). Si la même stabilité s’observe pour les immeubles en construction (0 %), un ralentissement des projets à long terme est notable (- 14 %). Cette tendance baissière est encore plus prononcée sur deux années : le volume des futurs projets a reculé de près de 45 % en 24 mois et risque à terme de provoquer une baisse du stock neuf disponible.

Dans la continuité des trimestres précédents, les valeurs locatives restent orientées à la hausse. Les surfaces de première main se louent majoritairement entre 150 €/m²/an en périphérie et 260 €/m²/an dans le centre de Lille. Les valeurs de seconde main suivent également cette tendance : elles sont généralement comprises entre 85 et 220 €/m²/an en fonction de leur emplacement géographique.

 

Le marché de l’investissement

Après un exercice 2022 particulièrement dynamique, animé par plusieurs grandes transactions telles que l’acquisition par PRIMONIAL REIM du Sensorium, les investisseurs ont fait preuve de davantage de prudence en ce début d’année. La dégradation de la conjoncture économique les a incités à privilégier, d’une part, les opérations les plus sécurisées et, d’autre part, à se concentrer sur des opérations de moindre envergure.

Avec près d’une dizaine de transactions, les investissements en bureaux atteignent plus de 55 M€ au 1er trimestre 2023. La cession en VEFA de l’immeuble B1 du programme Hope (pré-loué à 75 % à ENEDIS) au profit d’ATLAND VOISIN et MY SHARE COMPANY pour plus de 16 M€ constitue la principale signature de ce début d’année.

En dehors des bureaux, le marché de l’investissement dans le département du Nord a été animé par l’acquisition en VEFA d’un entrepôt logistique par M&G REAL EASTE pour plus de 50 M€ et par un ensemble de petites opérations portant sur des locaux d’activités et des boutiques de pied d’immeuble.

Enfin, sous l’effet de la remontée des taux directeurs, les taux de rendement poursuivent leur hausse dans une logique de correction des valeurs. Ainsi, le taux de rendement prime des bureaux intramuros atteint, par exemple, 4,40 %.

Sources : OBM – CCI Grand Lille Hauts-de-France, Evolis.

Téléchargez notre étude

Retrouvez également nos études sectorielles sur simple demande !
Contactez-nous au 01 81 72 00 00 ou par mail à l’adresse suivante : etudes@evolis.fr

EVOLIS installe une société étrangère à Neuville-en-Ferrain
EVOLIS installe une société étrangère à Neuville-en-Ferrain
Le 20/04/2024 à 19:08
Lire la suite
L’INSTITUT DE COMBAT s’installe en périphérie de Lille
L’INSTITUT DE COMBAT s’installe en périphérie de Lille
Le 20/04/2024 à 18:54
Lire la suite
OPSIE FORMATION loue auprès d’ATLAND
OPSIE FORMATION loue auprès d’ATLAND
Le 20/04/2024 à 18:44
Lire la suite